Le procès des templiers

Publié le : 25 avril 20191 mins de lecture

Le vendredi 13 octobre 1307, sur injonction du roi de France Philippe le Bel, des milliers de templiers sont arrêtés et emprisonnés. Ce coup de force sonne le glas d’un ordre qui, par son influence, sa richesse et son indépendance vis-à-vis du pouvoir temporel – les templiers en effet ne rendaient des comptes qu’au pape en personne -, était perçu comme un rival par un monarque ambitieux et préoccupé par l’économie de son royaume. Au terme de cinq années d’un procès où les accusations les plus grossières masquent mal le dessein politique sous-jacent, la dissolution de l’ordre est prononcée par le pape Clément V en 1312. A l’aide de témoignages d’experts et d’historiens, Jens-Peter Behrend revient sur les principales étapes du procès des templiers.

À lire en complément : L'ordre des chevaliers de Malte

Plan du site