Comment l’installation de volets roulants peut-elle vous aider à économiser sur votre facture d’énergie ?

Volets roulants

Publié le : 19 octobre 20227 mins de lecture

En plus d’apporter un réel confort, une bonne isolation thermique vous offre la possibilité de faire des économies sur votre facture d’énergie. Afin d’isoler votre habitation, l’installation de volets roulants paraît une bonne option. Considérés comme des isolants performants, ces équipements contribuent à l’amélioration de votre confort de vie.

Quels sont les volets roulants les plus isolants ?

Les volets roulants peuvent être fabriqués dans divers matériaux. En voici ceux qui sont considérés comme performants en termes d’isolation.

Le volet roulant en PVC

Si vous recherchez un volet roulant qui offre une excellente isolation thermique, le modèle en PVC reste un choix judicieux. Aussi connu pour sa robustesse, il est élaboré à partir d’une plastique non thermo-conductrice. Les lames en PVC disposent d’une structure alvéolaire comprenant des cavités internes chargées d’air. Ces dernières servent de barrière thermique. Disponibles dans les agences B’Plast, les volets roulants et les fenêtres PVC sont économiques. Il s’intègre dans le cadre de fenêtres de petites ou moyennes dimensions. Il ne convient pas si vous envisagez d’isoler des fenêtres de grande taille.

Le volet roulant en aluminium

Résistants aux intempéries, les volets en aluminium sont rigides. Personnalisables, ils sont à la fois durables et esthétiques. Côté isolation, l’aluminium est en mesure de conduire aisément le froid et la chaleur. Si cette option vous intéresse, il est conseillé de choisir les modèles munis de double paroi avec rupture de pont thermique.

Le volet roulant composite

Le volet roulant composite est particulièrement esthétique. Il s’agit d’un mélange de plastique et de bois pour imiter le bois. Il procure une bonne isolation thermique. Sachez qu’un volet composite ne nécessite pas d’entretien.

Le volet roulant en bois

Le bois est capable de surpasser les autres matériaux. Il se présente comme un isolant par excellence. En revanche, ce matériau réclame plus d’entretien.

À lire en complément : Habillages métalliques professionnels : conseils pour choisir son spécialiste

Comment un volet roulant peut-il renforcer votre isolation ?

Les fenêtres font partie des responsables de déperditions thermiques d’un logement. Pour éviter les pertes de chaleur, l’installation de volets roulants est la solution la plus facile. Agissant comme une barrière thermique, ce dispositif protège vos fenêtres des nuisances sonores ainsi que des fluctuations de température.

Avec cet équipement, le confort est au rendez-vous durant l’été comme l’hiver. Pendant la période des grands froids, un volet roulant vous protège des intempéries comme la neige. Il peut contenir le froid et empêche le contact direct avec le froid extérieur. Vous n’avez pas besoin d’utiliser fréquemment des radiateurs. Vous pouvez donc réaliser jusqu’à 22 % d’économies sur votre facture de chauffage. Un volet roulant peut aussi garder votre maison fraîche l’été. La couverture isolante sert à bloquer la propagation de la chaleur. En position fermée, les lames peuvent aussi limiter les rayons du soleil.

À découvrir également : Écologie et confort : Les pergolas bioclimatiques pour un style de vie moderne

Quels sont les coefficients thermiques de vos baies vitrées ?

Il est important d’analyser et d’étudier différents coefficients afin de mieux choisir le volet roulant et les menuiseries qui doivent s’associer :

  • l’indice uw : il correspond à la conductivité thermique globale de votre vitrage.
  • l’indice ug : il indique la conductivité thermique de la baie ainsi que la déperdition d’énergie entre la partie extérieure et intérieure.
  • l’indice uf : il indique la performance thermique des cadres de vos fenêtres. En général, ce sont les cadres en PVC qui offrent de bons résultats.

Le chiffre doit être petit afin de garantir la performance de votre installation.

Il existe aussi un autre facteur de mesure plus important, qui est le Delta R. Il permet de déterminer la résistance thermique de votre volet roulant. Si elle augmente, la performance de ce dernier s’améliore. Exprimée en m²K/W, la résistance est déterminée par l’épaisseur des lames et par le matériau de fabrication de votre volet.

Comment optimiser l’isolation thermique de vos volets roulants ?

En dehors des matériaux, de nombreux critères peuvent avoir des conséquences sur les performances thermiques de votre équipement. Parmi eux figure la couleur. Les volets de couleurs claires comme le blanc permettent de limiter les déperditions de chaleur. Les couleurs sombres quant à eux diffusent l’énergie par rayonnement.

Le système de manœuvre ainsi que le choix de la pose contribuent à l’amélioration de performances de votre installation. En ce qui concerne les manœuvres, le système manuel est le plus classique. Vient ensuite le volet télécommandé. Avec celui-ci, l’ouverture et la fermeture s’effectuent à l’aide d’une télécommande. Si vous voulez optimiser votre confort thermique, le système domotique est le plus recommandé. Il permet de programmer la fermeture et l’ouverture de votre volet à des heures fixes. Vous pouvez aussi modifier la programmation en fonction de la météo et de la saison.

Pour réaliser des économies sur le chauffage et la climatisation, pensez à remonter les volets lorsque le soleil rayonne afin de réchauffer votre pièce. Vous pouvez les baisser la nuit afin de conserver la chaleur.

Quant à la pose, il est conseillé de la confier à un professionnel aguerri. Il veille à ce que l’espace compris entre le tablier et la fenêtre soit parfaitement étanche. Cela permet de créer un bouclier thermique plus performant. Un expert saura vous aiguiller dans le choix de votre nouveau volet roulant.

Quels sont les différents types de volets ?

Il existe trois types de volets roulants. Chacun possède ses propriétés isolantes spécifiques.

Les volets encastrés

Ce type de volet est placé durant la phase de construction. Ici, le logement de votre équipement n’est pas visible de l’extérieur. Un volet roulant encastré se dote d’un coffrage. Cela permet d’éviter les ponts thermiques.

Les volets en caisson

Ce modèle de volet roulant est monté à l’extérieur de votre fenêtre. Vous n’avez donc pas besoin de toucher à la menuiserie extérieure. Il s’agit d’une bonne option pour l’aménagement ou la rénovation.

Les volets monobloc

Le volet monobloc est installé sur le châssis de la fenêtre. Avec celui-ci, l’isolation s’avère plus importante. Le caisson du volet est souvent visible sur la façade extérieure.

Plan du site