Plusieurs célibataires sont aujourd’hui malheureux et mettent cela sur le compte du fait qu’ils sont seuls. Ils ont parfois tendance à croire que leur vie avec un partenaire changerait soudainement pour le mieux. On vous explique pourquoi penser comme tel est une erreur et qu’il est possible d’accéder au bonheur que l’on soit seul ou avec un partenaire.

Quelle est l’origine du mal être des célibataires?

Les célibataires se sentent souvent seuls, surtout lorsqu’ils voient des personnes en couple passer de bons moments comme les promenades à deux, les dîners romantiques dans des restaurants et les événements avec des amis. Les voir marcher bras dessus bras dessous, s’embrasser, rire ensemble et sembler être heureux donne forcément envie.

De là nait une volonté d’avoir aussi une relation. Ils aimeraient eux aussi avoir un compagnon ou une compagne   avec qui ils pourraient profiter du temps.

Nombreux parmi les hommes qui veulent une petite amie mais n’en trouvent pas croient qu’une femme peut les rendre heureux. La croyance selon laquelle un partenaire  rend heureux est très répandue dans la société actuelle. Qu’il s’agisse de films, de magazines, de publicité ou du cercle de connaissances : ils  font tous savoir qu’une fois que l’on ait trouvé le bon partenaire, tout ira bien. Pourtant, à cause de ces idées préconçues, ils sont émotionnellement dépendant des femmes et leur santé mentale en est grandement impacté. Qui plus est, cette dépendance rend un homme peu attrayant, que ce soit pour une aventure d’un soir ou une relation stable. Par ailleurs, elle garantit également que si cette personne dépendante se trouve un ou une petite amie, elle aura très probablement une relation malsaine avec elle. C’est alors une relation basée sur la dépendance mutuelle, et cela ne peut pas bien fonctionner à long terme.

Vie de couple: une désillusion lorsqu’on se précipite sans s’y préparer

Sachez qu’un partenaire ne fait pas de la vie un élevage de poneys. Une fois que vous avez la bonne femme à vos côtés, la vie semble aux premiers abords être un rêve devenu réalité. 

Il est sans contexte vrai qu’un partenaire peut donner beaucoup de force, de soutien et d’amour et évite les moments de solitude; mais il ne peut pas  rendre heureux et résoudre tous les problèmes et personne ne peut attendre de son amoureux qu’il le fasse. Agir ainsi, c’est renoncer à toute responsabilité pour sa propre vie.

Si lorsque vous êtes seul vous vous dites « Je ne suis pas heureux et c’est parce que je n’ai pas de partenaire »; et que vous vous précipitez par conséquent à vous amouracher du premier ou de la première venue,  plus tard, vous vous direz : « Je ne suis pas heureuse, et c’est la faute de mon partenaire ».

Trouver une petite amie et avoir une relation épanouie avec elle est l’une des étapes les plus importantes pour prendre la responsabilité de sa vie. Cela signifie avant tout que vous devez prendre conscience de vos besoins et vous assurer qu’ils peuvent être satisfaits avec ou sans quelqu’un pour vous accompagner. Personne d’autre que vous n’est responsable de votre propre bonheur.

Profiter de sa vie de célibataire pour mieux appréhender une future vie de couple

Prendre la pleine responsabilité de sa propre vie est une étape difficile et souvent effrayante. Cela  peut consister à accepter de faire un travail qui vous enlève toutes vos forces. Cela peut également signifier accepter que le moment est venu de se séparer de certaines personnes qui ne sont pas bonnes pour vous. Mais cela peut également impliquer que vous deviez changer radicalement quelque chose dans votre vie, ce que vous pensez vouloir par rapport à ce que vous voulez vraiment. Pour qu’il dure, cherchez votre bonheur en vous et non chez les autres. Mais même si elle était très douloureuse et déroutante, cette prise de conscience a aussi quelque chose de libérateur, c’est  le début d’un grand changement.

Bref, commencez à prendre votre vie en main et assurez-vous que vous allez bien. C’est la base pour trouver un ou une petite amie et avoir une relation saine et épanouissante avec elle.