Le Chemin de Saint-Jacques est l’un des pèlerinages catholiques les plus importants au monde. D’origine médiévale, et avec un objectif clair, visiter la tombe de l’apôtre Santiago el Mayor, cette route est aussi l’une des plus anciennes, des plus fréquentées et des plus célèbres du vieux continent. Les routes sont nombreuses et bien que la fin du parcours soit claire, Saint-Jacques de Compostelle et sa cathédrale, l’origine des chemins qui mènent à la ville est très, très variée. Ainsi, il est possible de faire l’itinéraire depuis la France, l’Espagne, le Portugal, et même de commencer dans d’autres parties de l’Europe comme l’Allemagne, l’Autriche ou la Grande-Bretagne. En gardant cela à l’esprit, il est clair qu’il y a toujours plus d’itinéraires exceptionnels que d’autres, qu’ils passent par des villes, le paysage naturel ou la facilité des routes. Quels sont les itinéraires du chemin de Saint-Jacques ?

Le Chemin Français

L’un des itinéraires les plus importants est le Chemin Français. C’est la préférée des pèlerins, car elle possède une grande variété de lieux culturels, naturels et gastronomiques, tous très appréciés des pèlerins. Ce chemin relie la ville de Saint-Jean de Pied de Port à Saint-Jacques de Compostelle. Elle comporte 31 étapes d’environ 20 ou 25 kilomètres par jour. Au total, cet itinéraire couvre 802 kilomètres, bien qu’il soit possible de le faire depuis n’importe quel point de votre choix. En empruntant la route française depuis l’Espagne, vous pouvez vous rendre dans des endroits comme Roncevaux, Zubiri, Pampelune/Iruña, Puente La Reina/Gares, Estella/Lizara, Torres del Río, Logroño, Najera, Santo Domingo de la Calzada, Belorado, Áges, Burgos, Hontanas, Boadilla del Camino, Carrión de los Condes, Terradillos de los Templarios, El Burgo Ranero, León, San Martín del Camino, Astorga, Foncebadón, Ponferrada, Villafranca del Bierzo, O Cebreiro, Triacastela, Sarria, Portomarín, Palas de Rei, Arzúa ou Pedrouzo, ce dernier se trouve à 20 kilomètres de Santiago et constitue la dernière étape.

Le Chemin Primitif

On dit que l’un des chemins les plus charmants du Chemin de Saint-Jacques est le Chemin Primitif. Elle a une énorme tradition, car c’est elle qui a conduit le roi Alphonse II le Chaste au tombeau de l’Apôtre au IXe siècle. L’itinéraire total est inférieur au précédent, d’environ 321 kilomètres, bien qu’on dise que les étapes sont un peu plus difficiles que sur d’autres itinéraires, même s’il est vrai qu’il est assez bien réhabilité. Au total, il y a 11 étapes, passant par des lieux comme Oviedo, Grado, Salas, Tineo, Borres Pola de Allande La Mesa, Grandas de Salime, Fonsagrada, Cádavo Baleira, Lugo et Palas de Rei.

Le Chemin Aragonais

Un autre itinéraire court, avec environ 6 étapes et 170 km, est le Chemin Aragonais. C’est également l’un des plus anciens itinéraires du célèbre Chemin de Saint-Jacques. Cependant, bien qu’elle soit courte, elle la compense par une beauté extraordinaire. Des paysages qui laisseront le pèlerin émerveillé et qui traverseront les provinces de Huesca, Saragosse et Navarre. L’itinéraire commence à Somport, passe par Arrés, Ruesta, Sangüesa, Monreal et Puente la Reina, et se termine sur la Plaza de Obanos.

Le Chemin Basque

Le Chemin Basque est, sans aucun doute, celui qui offre au pèlerin, la plus grande beauté des paysages. C’est également l’un des principaux axes du Chemin de Saint-Jacques, choisi par de nombreux pèlerins. Elle part d’Irun pour aller à Santiago de la Calzada. Elle comporte 8 étapes, qui sont cependant difficiles, et a un total de 203 kilomètres. 

Le Chemin Portugais

Le Chemin Portugais a environ 600 kilomètres à parcourir et beaucoup d’endroits à voir. Cette route a également été parcourue par des personnages illustres tels que le roi Don Manuel et la reine Santa Isabel du Portugal. Pour lancer le Chemin du Portugal, il faut pirater Lisbonne. Une fois que vous aurez commencé la marche, vous vous rendrez dans des endroits comme l’Alverca do Ribatejo, Santarém, Golega Tomar, Alvaiázere, Rabacal, Coimbra, Melhada, Águeda, Porto, Sao Pedro de Rates, Barcelos, Ponte de Lima, Rubiaes et Valença do Minho. Après cet arrêt, vous entrerez en Espagne par Tui et continuerez par O Porriño, Redondela, Pontevedra, Caldas de Reis et Padrón hasta Santiago de Compostela.

La voie de Puy

La première partie de la voie du Puy du chemin de Saint Jacques de Compostelle est d’une longueur de 252 km. Elle peut se parcourir en 10 à 12 jours de randonnée. Après avoir visité le Puy-en-Velay et ses monuments historiques, vous traverserez les gorges de l’Allier, puis l’Aubrac. C’est à Conques ou Figeac, dans la vallée du Lot, que s’achèvera  votre pèlerinage. À moins que vous n’ayez envie de continuer. Du Puy-en-Velay, la Voie du Puy vous fera traverser les terres volcaniques du Velay, le massif granitique de la Margeride, le plateau mythique de l’Aubrac, avant de descendre dans la vallée du Lot. Vous rejoindrez ensuite les causses du Quercy, la Gascogne vallonnée, et enfin, le pied des Pyrénées après 32 étapes et 732 km.

Le Chemin des Francs

En réalité, le Chemin des Francs, ne commence réellement qu’à Puenta La Reina, puisque de St Jean Pied de Port à Puenta la Reina, c’est le Chemin Navarrais, et le Chemin du Col du Somport à Puenta la Reina, le Chemin Aragonais. Mais pour des raisons pratiques, nous parlerons du Chamin des Francs comme étant la partie qui va de ST Jean Pied de Port à St Jacques de Compostelle. C’est certainement la voie la plus fréquentée. C’est un chemin très bien balisé, un marquage rouge et blanc depuis ST Jean Pïed de Port, flèches jaunes ensuite avec une offre très importante en terme d’hébergement. Les Albergues, en Espagnol sont communales ou privées. Il y a aussi une offre en chambres privées comme un hôtel, mais louées par des particuliers. Bien sûr, les tarifs ne sont pas tous identiques. Pour le détail, voir le menu hébergements en Espagne. C’est un Chemin riche en monuments en tout genre avec en premier plan les églises. Bien que le Camino Frances commence réellement à Puente La Reina, nombre de pèlerins commencent à St Jean Pied-de¨Port.

La voie de Vézelay

La voie de Vézelay, appelée également via Lemovicensis relie Vézelay en Bourgogne à Saint-Jean-Pied-de-Port en environ 1 100 kilomètres. De la colline éternelle de Vézelay, en passant par la campagne Limousine, vous traversez la Loire à La Charité, puis Bourges ou Neuvy-Saint-Sépulchre. Périgueux dresse les coupoles de la cathédrale Saint-Front, puis vient l’entre deux mers et l’immense forêt landaise pour parvenir à Saint-Palais où se trouve la fameuse stèle Gibraltar, petit monument érigé en 1964 qui symbolise le carrefour supposé entre les voies de Tours, de Vézelay et du Puy-en-Velay. Sans oublier de prendre le temps de découvrir, l’église de Saint-Léonard-de-Noblat, l’ancienne cathédrale de Bazas ou encore l’abbaye de Saint-Sever.

Où dormir sur le Chemin de Compostelle ?

Là aussi, tout dépend comment vous abordez le périple. Êtes-vous un réel pèlerin dans l’âme ? Si oui, vous devez vous procurer une Credencial disponible auprès d’associations. Obligatoire pour se loger dans les hébergements ouverts au pèlerins, nécessaires pour se différencier du reste des touristes et utile pour vos souvenirs, la Credancial ou créanciale est un document synonyme d’un passeport du pèlerin. Autrefois délivrée par les autorités religieuses pour franchir en toute sécurité les contrôles jalonnant les routes jusqu’à la Galice, elle est de nos jours un document permettant d’accéder aux gîtes et hébergements que vous trouverez le long des chemins espagnols. Si, cependant, vous voulez un peu de confort après de grosses journées de marche, préférez plutôt des auberges de jeunesse, gîtes, et petits hôtels présents à différentes étapes.