Pouvez-vous accepter les autres pour ce qu’ils sont ? Ou ressentez-vous de la colère, du ressentiment, de la jalousie ou d’autres sentiments envers ceux qui ne se comportent pas comme vous le souhaiteriez ? Ces jeux négatifs reflètent la dynamique de la manipulation qui contribue au stress et aux conflits et, à long terme, blesse les sentiments des autres.

Accepter les différences

En réalité, chacun de nous est unique, dans sa façon de vivre et de voir les choses, dans ses attitudes, ses sentiments et ses expériences. Il n’y a pas de gens comme les autres et il n’y en aura jamais. Vous aussi, vous êtes unique, personne au monde n’est comme vous, le savez-vous ? Ce sont précisément les différences et les caractéristiques de chacun qui font de la vie un défi intéressant. Traiter avec des personnes qui pensent différemment de nous est quelque chose qui nous enrichit. Le malheur est que souvent ces différences, si elles ne sont pas gérées correctement, peuvent conduire à des conflits insolubles, des situations stressantes et des déceptions. Il est essentiel d’accepter la singularité des individus, mais nous savons que cela est plus facile à dire qu’à faire. Dans les relations de couple, par exemple, nous avons une idée de ce que devrait être notre moitié, comment elle devrait se comporter selon nos normes, en espérant qu’elle le fera. Bien sûr, cela n’arrive pas, donc chaque fois que nous avons des attentes exagérées, des problèmes surgissent. Nous ne pouvons pas reprocher aux autres de ne pas être ce que nous voulons. Le sens d’une relation de couple ou d’une belle amitié est d’être bien ensemble, de s’enrichir mutuellement et non de changer l’autre.

Tout ne se passe pas comme nous le souhaitons

Il faut être clair sur une chose : le comportement de l’autre personne que vous n’aimez pas est-il injuste ? Ou bien agiriez-vous simplement différemment ? Si vous ne ressentez pas cette différence, vous finirez par mépriser l’attitude et le comportement de votre partenaire ou de vos amis. Vous ne devez pas attendre des autres qu’ils agissent, pensent et travaillent de la même manière que vous, car cette attitude ne fera que vous causer des problèmes. Lorsque vous êtes avec d’autres personnes et que vous les regardez travailler, ne manquez pas l’occasion de profiter de leur compagnie sans porter de jugements parallèles.

Que faire lorsque nous trouvons un comportement inacceptable ?

Dans ce cas, il ne s’agit pas d’accepter les autres pour ce qu’ils sont, nous parlons de comportements que vous considérez comme inacceptables. L’important est de parler à la personne en question. Les moyens et l’approche sont fondamentaux lorsque vous voulez demander à quelqu’un de changer car souvent vous risquez de tout gâcher et d’obtenir l’effet inverse de ce que vous recherchiez. Personne ne change juste parce que vous le voulez. Cela ne fonctionne pas comme ça. Et si vous espérez que cela se produise, tout ce que vous ferez, c’est accumuler de la colère jusqu’à ce que vous ne puissiez plus et exploser. Il est beaucoup plus productif et efficace de discuter avec les autres de ce qui vous tracasse, de leur expliquer quel est votre problème et comment vous vous sentez. Ainsi, l’autre personne ne se sentira pas offensée ou attaquée et sera susceptible de modifier son comportement. En outre, il est évident que vous devez également être prêt à écouter ce que les autres ont à dire ou s’ils vous suggèrent de changer d’attitude au nom d’une vie commune meilleure et plus agréable. Qui voulez-vous changer ? Si la liste est très longue, vous devriez peut-être vous arrêter et y réfléchir un moment. Cela signifie probablement que vous devez travailler beaucoup sur vous-même avant de rencontrer le vrai bonheur.

Accepter les autres tels qu’ils sont

Accepter les autres tels qu’ils sont est absolument nécessaire à la création et au maintien de bonnes relations humaines. De plus, cette attitude contribue à ce que nous prenions davantage conscience de nos propres imperfections.

  • L’écouter et l’encourager à s’exprimer.
  • Reconnaître ses qualités, habiletés et succès sans être envieux.
  • Démontrer de l’empathie, être flexible et tolérant envers lui.
  • Lui pardonner sans compter.
  • Respecter ses goûts et ses désirs, sans négliger les nôtres.
  • Ne pas dénigrer ses activités ou projets.
  • Lui souhaiter du bien.
  • Éviter les désaccords et les conflits inutiles.
  • Lui donner le soutien que vous aimeriez qu’on vous donne.
  • L’accueillir sans critiquer sa façon d’être et ses défauts.
  • Ne pas l’évaluer sur des critères tels que : parfait ou imparfait, bien ou mal, positif ou négatif.
  • Supporter respectueusement ses comportements irritants et considérer ceux-ci comme des occasions de développer sa tolérance et sa patience.
  • S’imaginer être à sa place afin de mieux comprendre ses attitudes, réactions et décisions.
  • Faire preuve d’ouverture envers lui et remettre les choses en perspectives, parce que chacun a sa propre histoire. Ceci implique de faire des efforts pour comprendre ses opinions et les raisons qui l’ont amené à avoir celles-ci.
  • Reconnaître qu’il ne pensera jamais comme nous, que nous resterons toujours distincts et que nous ne pourrons jamais être parfaitement ”unis” ou en fusion avec lui.
  • Accepter nos faiblesses, car on ne peut accepter celles des autres sans accepter les nôtres.
  • Reconnaître sa valeur unique et l’encourager dans le cheminement qui lui est propre.
  • Faire preuve de compréhension et de tolérance envers lui. Son combat dans la vie est peut-être plus difficile que le vôtre.
  • Nourrir en soi des pensées d’acceptation et de bonne volonté pour lui.

Principes d’acceptation :

  • Personne n’est parfait.
  • Seule l’acceptation permet d’avoir des relations harmonieuses avec nos semblables.
  • L’amour, le véritable amour, c’est d’accepter les autres sans les juger et sans attendre quoi que ce soit d’eux.
  • Notre difficulté à accepter les autres est parfois le reflet de notre incapacité à nous accepter tel que nous sommes.
  • Beaucoup de non-acceptations viennent du fait que nous attendons davantage des autres que de nous-mêmes.
  • Plus nous sommes ouverts à différentes façons de vivre, plus nous comprenons le comportement des gens, et plus nous sommes indulgents.
  • Il est en principe simple de vivre en paix, il suffit d’accepter les gens qui nous entourent tels qu’ils sont.

– Ne pas se laisser abuser : les énoncés précédents ne suggèrent d’aucune façon de laisser les autres abuser de notre acceptation. Au contraire dans certaines circonstances, il est nécessaire de défendre respectueusement son point de vue dans la limite du raisonnable.

– Périmètre : les énoncés précédents s’appliquent surtout à nos proches. Bien qu’ils soient ultimement bénéfiques à toutes les relations humaines. Chaque individu est unique par son passé, sa culture et son environnement. Donc, ne vous attendez pas à ce que les gens agissent et réfléchissent comme vous. Lorsque nous intégrons le fait que les autres ont un environnement et un passé qui les influencent, nous réagissons différemment et nous augmentons notre acceptation du caractère unique de chacun.