Quels sont les travaux d’entretien à réaliser sur une toiture de maison ?

toiture

Publié le : 24 juin 20237 mins de lecture

 La toiture est un des éléments principaux de votre maison. En effet, elle a pour fonction d’assurer une isolation et une étanchéité sans faille. Une toiture négligée risque d’avoir des conséquences dramatiques sur le long terme (infiltrations, perte de l’énergie…). Vous trouverez ci-dessous les différents travaux d’entretien à réaliser sur votre toit (nettoyage, application d’un produit anti mousse pour toiture, débouchage des gouttières…) afin de conserver un toit qui vous protège durablement.

Procéder au démoussage et au nettoyage de votre toiture

Le démoussage est l’un des principaux travaux à réaliser sur votre toiture. Il consiste à ôter les végétaux, les déchets et à retirer la mousse présente sur le toit qui a été accumulée au fil du temps. Le produit anti mousse pour toiture est celui qui protège le mieux votre toit.
Mais avant d’appliquer un produit anti mousse pour toiture, vous devez commencer par bien préserver les murs et nettoyer votre toit. Pour ce faire, deux méthodes s’offrent à vous. Vous pouvez frotter la totalité du toit, uniquement la partie extérieure des tuiles, des ardoises… avec une brosse dure et de l’eau. Vous éliminez ainsi la totalité des salissures. Puis, vous rincez votre toit avec de l’eau que vous projetez du haut vers le bas. L’autre manière de nettoyer votre toit est d’utiliser un nettoyeur haute pression, mais toujours en déversant l’eau du haut vers le bas. Attention à bien régler la puissance de l’appareil pour ne pas abîmer le matériau de votre toit. Cette seconde méthode est un moyen un peu moins fatigant.
Lorsque votre toiture est totalement nettoyée, il vous est alors possible de la protéger en appliquant un anti-mousse. Ce traitement est également nécessaire pour améliorer l’isolation du toit et éviter que les végétaux ne réapparaissent et ne détériorent à nouveau rapidement le revêtement de votre toiture. Le traitement anti mousse peut être appliqué sur tous les types de toit. Vous trouvez des produits spécifiques adaptés pour les toitures en béton, en ardoises, en terre cuite, en tuiles…

À lire en complément : Les critères à considérer lors de la souscription d'un contrat d'entretien pour votre pompe à chaleur

Augmenter l’imperméabilité de votre toit

Pour augmenter l’imperméabilité de votre toiture, vous pouvez appliquer un traitement hydrofuge qui complètera parfaitement l’anti-mousse pour toiture que vous aurez appliqué. Il améliore l’étanchéité du toit et évite les infiltrations. Ainsi, vous retardez l’apparition des mousses et limitez le démoussage. Ce traitement s’effectue avec un pulvérisateur électrique que vous pouvez trouver sur le site multirex.net où une gamme de solutions pour l’habitat est disponible. Afin qu’il agisse efficacement, il est préférable d’attendre deux ou trois jours, après avoir apposé l’anti-mousse pour toiture, avant de réaliser ce traitement hydrofuge. Pour effectuer ces différentes interventions, le mieux est de prévoir une période pendant laquelle il ne pleut pas.

Inspecter et vérifier les éléments de couverture

Au fur et à mesure que les années s’écoulent, un entretien plus important de votre toiture doit être réalisé. Cependant, il faut tenir compte de l’âge de votre couverture et du matériau utilisé. Les couvreurs sont unanimes pour dire qu’une toiture ayant plus de 10 ans doit être rénovée tous les dix ans, au-delà de 20 ans tous les 2 ans et tous les ans si elle a plus de 40 ans. Entretenir et nettoyer régulièrement votre toiture prolongent sa durée de vie. Si le nettoyage et le démoussage restent essentiels à l’entretien de votre toiture, il est aussi important de l’inspecter assidûment.
Cette vérification permet de détecter des dégradations qui peuvent entraîner des problèmes de solidité ou d’étanchéité, mais également des signes d’usure. Cette inspection est à opérer au moins une fois par an après l’hiver. Au début du printemps, les intempéries sont susceptibles d’être moins importantes. Il vous faut examiner minutieusement chaque tuile, ardoise ou autre matériau afin de repérer des éléments qui pourraient s’être déplacés, fissurés, voire cassés. Si vous constatez de telles dégradations, vous devrez les remplacer ou les remettre en place dans le but de garantir une protection optimale contre les infiltrations d’eau.
En cas de grande tempête, lorsque celle-ci est terminée, vous devez aussi contrôler l’état de votre couverture. Il est possible que certaines tuiles aient bougé, se soient même déplacées ou envolées. Si vous constatez ce type de dégâts, faites rapidement le nécessaire pour éviter d’endommager davantage votre toit. Enfin, le nettoyage des gouttières reste une étape importante de l’entretien d’une toiture. Il est impératif de retirer les détritus et les feuilles qui risquent d’obstruer le conduit de la gouttière. Vous devez également vous assurer que la gouttière est bien fixée et qu’elle ne fuit pas depuis le haut. Veillez à contrôler que l’eau de pluie s’écoule facilement.

Préserver la toiture de votre maison du temps qui passe

Entretenir votre toiture a pour effet de la préserver du temps qui passe et de l’usure causée par les aléas climatiques. Vous assurez ainsi sa durabilité. Ne pensez pas qu’étant donné que votre maison date d’une construction récente ou parce qu’elle vient d’être rénovée, que son entretien n’est plus une priorité. Un nettoyage régulier est le meilleur moyen de sauvegarder ses qualités thermiques, hydrofuges et isolantes.
De plus, en entretenant correctement votre toiture, vous réduisez votre consommation énergétique. Son bon état vous évite les déperditions de chaleur et vous assure d’une bonne étanchéité.
D’autre part, en nettoyant régulièrement votre toiture, vous dépensez moins d’argent, les réparations onéreuses sont moins fréquentes.
Enfin, si vous décidez de vendre votre maison, l’état de votre toit aura un impact sur le prix de vente. Avec tous les diagnostics immobiliers obligatoires imposés par la loi, vos futurs acquéreurs seront informés sur de nombreux aspects de votre logement. Avec de mauvais résultats de diagnostics, vous risquez de rencontrer de grandes difficultés à vendre votre bien immobilier.


Plan du site