Le temps passe vite, c’est pourquoi nous voulons tout maintenant. Nous ne pouvons pas attendre. Elle nous rend enneigés et nous stresse. Nous nous sommes habitués à satisfaire nos besoins sans prendre le bon moment. Mais que se passe-t-il lorsque nous ne pouvons pas le contrôler ? Que se passe-t-il lorsque nos problèmes gèrent le rythme ? Nous avons tous des problèmes. Elles surviennent parfois dans notre relation de couple, d’autres au travail et, très souvent, en raison de conflits internes. Dès qu’un revers apparaît, nous voulons y mettre un terme. Nous agissons de la manière la plus inappropriée dans nos efforts. Car il ne s’agit pas de résoudre un problème, mais plutôt de le surmonter.

Les problèmes ne sont pas résolus, ils sont surmontés

Quand on parle de résoudre un problème, on parle de le surmonter. Combien de fois avons-nous ignoré nos problèmes ! Et combien de fois nous espérions qu’ils disparaissent en quelques jours. Une difficulté est une opportunité d’améliorer, de connaître et de surmonter cette barrière que nous avons créée, ou qui a été créée, sous nos yeux. Prenons un exemple assez courant. Lorsque nous perdons un être cher, nous ressentons de la douleur, nous apprenons à accepter que cette personne ne sera plus jamais avec nous. Sa durée dépendra de notre situation. C’est pourquoi nous ne pourrons jamais déterminer combien de temps il nous faudra pour surmonter cette triste et négative expérience. Il ne s’agit pas de résoudre ce qui se passe, mais de le surmonter. Il est clair que ce ne sera pas agréable. Vous serez triste, il se peut même que cette émotion s’enracine en vous. Mais, souhaiter que cela s’arrête peut vous amener à faire semblant ou à croire que tout va bien, alors qu’en réalité ce n’est pas le cas. Personne ne peut vous dire de combien de temps vous aurez besoin. Peut-être quelques semaines, un mois ou même un an. Pendant cette période, vous devez apprendre à accepter ce qui s’est passé, à analyser vos émotions, à ne pas vous mentir en vous disant que « tout va bien ». Rien ne se passera si vous êtes malade, tout ce qui nous arrivera et nous impliquera ne sera pas positif. Pour cette raison, il est essentiel d’apprendre à donner l’espace nécessaire à ces moments, de pouvoir se soigner, afin que les problèmes soient surmontés.

Le temps apporte des conseils

Peut-être que la hâte de surmonter vos problèmes vient du fait que vous avez été confronté à d’autres personnes, qui ont vécu la même chose et ont mis moins de temps à se remettre. Le fait est que vous n’êtes pas comme les autres. Tout le monde est différent. Notre sensibilité est différente, comme le sont toutes les expériences qui ont fait de nous la personne que nous sommes aujourd’hui. N’oubliez pas que le temps apporte des conseils. Si vous mettez plus de temps à résoudre une difficulté, c’est peut-être parce que vous n’êtes pas préparé. Peut-être n’avez-vous pas encore mûri et le temps vous permettra de le faire. Parfois, il est important d’apprendre à ne pas commettre à nouveau le même problème, ou simplement, vous reportez cette visite chez le psychologue qui serait si bon pour vous. Vous êtes malade depuis un an ou deux ? Vous ne vous sentez toujours pas bien ? Qu’attendez-vous pour demander de l’aide ? Quand on a mal au ventre, on n’hésite pas à aller chez le médecin, à lui demander de l’aide quand on n’arrive pas à faire disparaître la douleur. Cependant, lorsque le problème est dans notre tête, nous nous terrons et nous débrouillons.

Un psychologue est un professionnel qui peut vous aider et vous donner les outils nécessaires pour comprendre ce qui vous est arrivé et comment le surmonter. En outre, il peut vous aider à mûrir, à voir les circonstances sous un autre angle. Avez-vous réalisé que nous accordons plus d’importance à la douleur physique qu’à notre douleur émotionnelle ? Et, assez curieusement, c’est cette dernière qui nous pose le plus de problèmes. L’adversité va et vient et nous n’avons pas à craindre le temps qu’il faudra pour la surmonter. Parfois, nous ne serons pas préparés et, à d’autres moments, le fait de croire que nous sommes déjà bien portants fera en sorte que l’obstacle ne se présente pas. Ignorer le problème n’est jamais la solution. Nous pourrions peut-être retarder le moment de s’en occuper, mais à ce moment-là, il pourrait être encore plus long. Souvenez-vous de toutes les fois où nous avons parlé des erreurs et de la façon dont elles nous servent à apprendre, à ne pas ressentir de la honte ou à cesser de poursuivre nos rêves. Il en va de même pour les problèmes. Elles ne sont pas résolues, elles sont surmontées et, en fin de compte, nous en sortirons plus forts.

Mais pourquoi n’arrivons-nous pas à profiter du moment présent ?

En tant qu’être humain, nous sommes beaucoup préoccupés par notre avenir et notre réussite dans la vie. Nous passons le plus clair de notre temps à penser, à projeter, à imaginer et à planifier. Nous réfléchissons sans cesse à ce que nous pourrions ou devrions faire. De plus, nous avions tous la fâcheuse tendance de ressasser le passé et à nous laisser envahir par la culpabilité, la tristesse et la nostalgie. Entre la vie professionnelle, les obligations personnelles et sociales, il est donc difficile de profiter du moment présent. Tellement, vous êtes pris dans ce cercle vicieux que vous êtes tout le temps sujet au stress et à l’angoisse. Vous passez ainsi à côté de l’essentiel, de la félicité et jouissez très peu ou pas du tout des petits plaisirs de la vie. En effet, nos pensées nous détachent de la réalité, elles nous amènent ailleurs et nous pousse à agir de façon automatisée sans vraiment observer ce qui se passe en nous et autour de nous. Il n’est pas donc pas possible de vivre au présent, si nous les laissons prendre le dessus sur notre conscience.

Profiter du moment présent : qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

C’est en fait vivre le moment présent, sans se laisser submerger par la culpabilité et la peur. En réalité, il ne sert à rien d’avoir des regrets ou des remords, le passé c’est de l’histoire ancienne. On ne peut plus retourner en arrière et changer quoi que ce soit. De même, il n’est également pas nécessaire d’être effrayé face à ce qui va arriver dans le futur. Ce n’est qu’une hypothèse qui pourrait oui ou non se réaliser. Mais, vivre au jour le jour, est-ce tirer un trait sur son passé ou ne plus rien prévoir pour le futur ? Bien sûr que non. Profiter du moment présent, c’est avoir la capacité de se détacher de son passé en acceptant qu’il reste immuable. Cela n’exclut pas la possibilité de faire le point des mauvaises actions afin de mieux agir. Par ailleurs, c’est pouvoir planifier son avenir dans la sérénité sans inquiétudes et sans stress. Pour faire simple, vivre le moment présent, c’est être attentif à ce qui se passe autour de vous, aux autres, à la nature. Être présent de corps et d’esprit dans tout ce que l’on fait. C’est pouvoir voir les choses importantes et ne pas passer à côté de ce qui compte.

4 conseils pour mettre en pratique le pouvoir du moment présent

Profiter du moment présent est un réflexe non inné qui s’acquiert avec de l’entrainement. Il faut en effet apprendre à rester ancré dans le présent et ne pas se laisser emporter par les pensées. Bien entendu, nos réflexions, nos sentiments et nos émotions ne partiront jamais. Il faut donc travailler notre habileté à rester focus sur le présent et à ne pas nous laisser aller. Pour y arriver, il suffit de mettre en application ces 4 recommandations.

– Observer avec attention ce qui se passe autour de vous

Il est clair que vos émotions et vos réflexions seront toujours là. Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser au passé ni au futur. Mais cela ne doit en aucun cas vous contraindre à ne pas profiter du moment présent. Pour cela, il faut apprendre à observer ce qui se passe autour de vous et en vous comme si vous visionnez un film. C’est le seul moyen de vivre au présent et de ne pas se déconnecter de l’essentiel. Si vous voulez vivre le moment présent, vous devez aussi accorder de l’attention à tout ce que vous faites en focalisant votre esprit là-dessus. Observer attentivement est un exercice difficile qui demande beaucoup de travail. Pourtant, c’est une étape essentielle pour réussir à mettre en pratique le pouvoir du moment présent.

– Apprendre à gérer vos pensées

Pour profiter du moment présent, il faut accepter le fait que l’on ne puisse pas tout contrôler et lâcher prise. Plus tôt vous acceptez cela, mieux vous vous porterez. Qu’il s’agisse de vos pensées ou de situations passées ou à venir, arrêtez de vous demander sans cesse le pourquoi du comment. Trop réfléchir vous fait perdre du temps et de l’énergie. Pour vivre au jour le jour, il faut laisser les pensées vous envahir et décidez de l’importance que vous leur accordez. Apprenez surtout à ignorer celles qui sont négatives en vous concentrant sur quelque chose d’autre.

– Prenez plaisir à faire tout ce que vous faites

Si vous voulez vivre le moment présent, vous devez prendre plaisir à faire ce que vous faites. Bien vrai que nous sommes parfois amenés à faire des choses que nous n’aimons pas, cela ne doit pas nous empêcher de profiter du moment présent. C’est pour cela que vous devez trouver le moyen de le faire avec plaisir. Vous pouvez par exemple écouter la musique pendant l’exécution d’une tâche ou vous concentrer sur des pensées positives.

– Savourer chaque instant

Où que vous soyez, quoi que vous fassiez, fermez les yeux et respirez. Prenez conscience de l’instant présent. Le présent, ce n’est pas hier, ce n’est pas demain : c’est là maintenant. Il n’est jamais trop tard pour vivre le moment présent, vous devez juste réaliser que vous y êtes déjà. Profitez du moment présent, c’est se concentrer sur ce qui se passe maintenant.

Que retenir ?

Le passé nous a déjà échappé. Nous ne pouvons plus rien y changer si ce n’est l’accepter. Quant au futur, il ne nous appartient pas encore. La seule chose qui est toujours à notre portée, c’est le présent, l’instant T. Pour être heureux, il faut mettre en pratique le pouvoir du moment présent. Il suffit simplement de prendre conscience de tout ce qui se passe autour de vous et en vous-même. Ne plus agir de façon automatisée, mais réellement vivre au présent. Profiter du moment présent, ce n’est ni oublier le passé ni ignorer l’avenir. C’est tout simplement vivre au jour le jour tout en faisant plus attention à soi et à tout ce qui vous entoure. Ainsi, vous vivrez sans regret et vous pouvez planifier le futur de façon plus réaliste et en toute sérénité.