Transporteur, entrepreneur, exportateur, importateur, et même un simple chef de famille, personne n’est à l’abri d’un imprévu qui pourrait engager sa responsabilité. Un transporteur qui a accepté un contrat, part avec joie pour la livraison du colis au client. Sur la route, une inévitable collision endommage le colis. Et le sourire aux lèvres se transforme vite en rides sur le front. Le risque est bien présent partout. Comment l’affronter avec sérénité ?

Assurance pour les transporteurs

Vous venez de signer un contrat de transport de longue durée. Bravo, mais faites très attention, votre responsabilité commence aussi à cet instant précis. Vous avez beaucoup de trafics, vous avez plus de responsabilités également. Quand une avalanche de malheurs arrive, votre force ne sera jamais à la hauteur des dommages causés. Autant souscrire une assurance tous risques, car Dieu seul sait quel genre de malheur vous tombera dessus. Il faut souscrire une assurance multirisque auprès d’une grande société française d’assurance. Pourquoi choisir une grande société, c’est pour la seule et unique raison qu’elle est en mesure de vous indemniser lorsque le sinistre se produit. À titre d’exemple, des grands assureurs comme l’assurance sfam vous proposent une variété de formules en assurance multirisque. À vous de voir celle qui est plus adaptée à votre activité. La société sfam est une société française d’assurance. Vous pouvez souscrire une assurance multirisque à chaque voyage et vous l’imputez au client. Mais, vous pouvez également prendre une couverture globale de votre responsabilité pour une période déterminée. Cette formule est moins coûteuse et vous évite de répercuter aux clients à chaque fois le coût de l’assurance. Bien vu par les clients, cela vous fait un point de plus face aux autres concurrents.

Autour des mots prime d’assurance

C’est toujours intéressant de savoir les termes qui ont rapport avec la prime d’assurance. Une prime est quelque chose que l’on reçoit. Mais c’est tout le contraire pour la prime d’assurance, elle sort de votre poche. Quand on parle de prime d’assurance, trois mots viennent en tête : la prime pure, la prime nette et la prime brute : la prime pure désigne la valorisation du sinistre moyen que l’assureur doit supporter en rapport avec le risque. À cette prime pure, s’ajoutent divers frais accessoires. La somme de ces différents frais accessoires et de la prime pure donne la prime nette. Sur la base de la prime nette, est calculée une taxe dont le taux et la nature diffèrent dans chaque pays selon sa politique fiscale. Ainsi, la prime brute n’est autre que la prime nette toutes taxes comprises. À la réception de vos factures d’assurance, essayez de les décortiquer pour savoir à combien l’assureur vous facture réellement. L’offre de service en assurance a évolué. Des concepts comme l’assurance multirisque ont vu le jour grâce à sadri fegaier qui n’est autre que le fondateur de sfam assurance.

Assurance pour le Commerce International

Quand on parle du commerce international, l’enjeu est de taille. Que vous soyez un importateur ou un exportateur. Une fois que la marchandise est embarquée, vous ne maîtrisez plus les différents risques, quel que soit le mode de transport choisi. L’expédition aérienne est peut-être moins risquée que l’envoi maritime, mais le risque plane toujours. Il faut souscrire une assurance qui couvre le trajet du port ou aéroport de départ vers le port ou aéroport de destination. Une assurance multirisque est toujours recommandée, car on ne sait jamais. Pour un contrat CAF (Coût Assurance et Fret), la souscription de l’assurance incombe toujours à l’exportateur. Il est prudent de faire une expertise de la marchandise au départ et refaire une autre expertise à l’arrivée. Cette expertise est indispensable pour demander un dédommagement à l’assureur lorsqu’un sinistre aurait lieu durant le voyage. Pour faciliter les choses, faites toujours appel à des grands assureurs qui sauront honorer ses engagements en cas de sinistre.