Si l’humanité continue de se nourrir de viande, il faudra doubler la production mondiale d’ici 2050 si l’on veut satisfaire la demande. Or, cette consommation de viande a d’énormes effets sur la planète. Déboisement, gaz à effets de serre, besoins en eau, l’addition sera impayable d’un point de vue environnemental.

Émeutes de la faim en Egypte, épidémie d’obésité dans le Nord-Pas de Calais… Alors que les prix du blé, du riz ou du lait flambent, d’un bout à l’autre de la planète, un grand déséquilibre alimentaire s’est installé. Mangeons-nous trop en Occident, au détriment de notre santé, de l’environnement et surtout des plus pauvres ? Bien manger devient-il un luxe ? Sommes-nous en train de sacrifier la planète pour remplir notre assiette ?