Napoléon Ier est une figure historique qui ne cesse de fasciner. Parmi les grandes questions qui demeurent est celle de son appartenance à la franc-maçonnerie.

Napoléon n’a jamais affirmé être Franc-Maçon mais n’a jamais assuré non plus qu’il ne l’était pas : le doute demeure… Mais ce qui est certain en revanche c’est qu’il a vécu dès sa plus tendre enfance et jusqu’à la fin de sa vie auprès des Francs-Maçons.Son père Charles était Franc Maçon tout comme son frère cadet Jérôme initié en 1801. Il choisira même plus tard, une fois au pouvoir, ses 2 autres frères, Joseph et Louis comme Maîtres du Grand Orient. Sa première femme Joséphine de Beauharnais fut initiée à Strasbourg, jusqu’à la fin de sa vie, il laissera planer le doute quant à son appartenance à cette société discrète et mystérieuse.