Un monstre marin se cacherait-il en Sibérie? De nombreux témoins affirment avoir aperçu une étrange silhouette dans le lac Labynkyr situé non loin d’Omymyakon, la ville habitée la plus froide de la planète, dans l’extrême nord-est de la Russie.

Des scientifiques confirment même qu’une « chose » longue de dix mètres aurait bien été perçue par leurs scanners. Cette nouvelle n’en est cependant pas une car cela fait de nombreuses années que les locaux racontent cette légende selon laquelle un monstre marin serait présent dans cette eau glaciale. Une équipe de chercheurs menée par le professeur Emily Lyudmila Anova de l’Université de Moscou a passé le Lac Labynkyr au sonar et les résultats sont surprenants.

Les scanners ont, en effet, révélé une longue forme sous Peau : « C’était notre cinquième jour sur le lac. Nos appareils ont détecté un énorme objet dans l’eau sous le bateau II est clair que c’était une créature vivante. Elle est trop grande que pour être un poisson. Je ne peux pas affirmer avec une certitude scientifique qu’il s’agit bien d’un animal Mais en tant que chercheur, je ne peux pas vraiment expliquer ce que c’était. Je pense qu’il y a un mystère dans ce lac.

Les pêcheurs étaient terrifiés mais ne voyaient rien. Un autre témoin raconte l’histoire d’un groupe de géologues russes qui a vu surgir une énorme créature. Même les gens qui se trouvaient sur la rive ont vu le monstre. Os ont tous crié pour l’effrayer.)» En 1953, le géologue Viktor Tverdokhlebov affirmait déjà avoir détecté un monstre sur un lac voisin, le lac Vorota. Mais les autorités soviétiques avaient clos le dossier. Selon certaines théories, ces deux lacs seraient reliés par des tunnels.