A 400 kilomètres au sud de Lima, au Pérou, s’étend un étrange labyrinthe de dessins gigantesques, fort anciens. Ces figures, longues de plusieurs centaines de mètres, représentent des animaux stylisés, mais parfaitement reconnaissables : condor, singe, colibri, baleine, etc. Parce qu’on ne peut vraiment les observer que du ciel, des esprits farfelus en ont déduit que leurs auteurs venaient de l’espace. Il semble plus raisonnable d’attribuer ces oeuvres au peuple nasca, qui prospéra dans la région entre le Xe siècle avant J.-C. et le Ve siècle de notre ère. L’archéologue Giuseppe Orefici, spécialiste du site de Cahuachi, capitale des Nascas, évoque cette civilisation presque aussi mystérieuse que ses dessins géants.