Les nouveaux sorciers sont « tendance ». Loin d’être démodés, ils connaissent un regain d’intérêt à l’instar du Reiki : une pratique qui consiste à insuffler de l’énergie par l’apposition des mains.

Les Français sont toujours plus nombreux à se tourner vers des thérapies douces, alternatives aux soins traditionnels et allothérapeutiques. Ainsi le reiki, une pratique qui consiste à insuffler de l’énergie par l’apposition des mains. En région parisienne, quelque 600 «maîtres reiki» proposent leurs services, inquiétant la mission de lutte anti-sectes. Les tour operator n’ont pas attendu pour surfer sur cette vague : une dizaine de voyagistes propose ainsi des stages de purification chamanique chez les Indiens d’Amérique du Sud. Au programme : diètes, purges et autres cérémonies. Néanmoins, certaines de ces expériences se font à l’aide de plantes hallucinogènes interdites en France, et peuvent se révéler dangereuses. Enquête sur les nouvelles quêtes physiques et spirituelles, et sur leurs éventuelles dérives.