La religion est très importante pour les Egyptiens de l’Antiquité, tout s’explique à partir d’elle, elle est la raison d’être de chacun. 

Les dieux egyptiens étaient nombreux, complexes et mystérieux. Leur dualité est le reflet de l’opposition vieille comme le monde du bien et du mal, des dieux et des démons.

En Egypte ancienne, au temps des pharaons, afin de combattre le chaos, les humains transformaient leurs peurs en une multitude de divinités complexes et mystérieuses, leur attribuant à chacune un nom. Audessus de toutes : le dieu Soleil Rê, créateur des divinités de l’air, de l’eau et de la terre. Chaque matin, il ressuscite du royaume des morts, traversé pendant la nuit, renouvelant ainsi le cycle perpétuel de la création du monde. Aidé des prêtres, le pharaon est le seul capable de communiquer avec les dieux. Toutes sortes de commerces et de prières voient alors le jour : prières aux défunts, culte des animaux, interprétation des rêves, amulettes.

La forte mortalité infantile faisait également croire aux égyptiens que la naissance des enfants était menacé par des démons. Ils entouraient donc l’accouchement et le nouveau né de rituels, amulettes et autres incantations destinés à apporter la protection des dieux.