Si l’utilisation des arts divinatoire pour connaître son avenir semble se perdre dans la nuit du temps, il aura fallu cependant attendre l’invention des techniques d’imprimerie pour donner naissance au premier tarot de Marseille. Quelques informations sur ces cartes qui sont beaucoup plus qu’un jeu.

Présentation rapide du tarot de Marseille

Quel que soit le tarot de Marseille utilisé, celui-ci se présente toujours sous la même forme : 22 arcanes majeurs et 56 mineurs. Les mineurs, peu utilisés dans les consultations de voyance, sont regroupés en quatre groupes de 14 cartes chacune : les bâtons, les deniers, les épées et les coupes. Les arcanes majeurs sont au nombre de 22 et sont celles que vous avez le plus de chances de découvrir lors d’une séance de voyance. Ils portent tous un nombre (sauf le Mat ou le Fou) et un nom (sauf l’arcane XIII dit « sans nom » ou appelé « La Mort » du fait de sa représentation avec un squelette équipé d’une faux). Chaque arcane possède une représentation symbolique qui va servir de base à l’interprétation divinatoire du tirage de la personne qui vient consulter. Ensuite, les cartes associées entre elles créent des phrases qui vont également être décodées par le voyant. La richesse symbolique du tarot de Marseille est telle qu’elle nécessite un véritable apprentissage pour être maîtrisée, c’est pourquoi des cours de voyance sont disponibles comme, par exemple, sur le site Jour de voyance. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.jourdevoyance.com.

D’où vient le tarot de Marseille ?

Les plus anciens tarots de Marseille datent du début du XVIIIe siècle. Parmi eux, l’un des plus connus est celui dit de « Nicolas Conver » qui, selon les spécialistes, serait également le plus authentique. Bien qu’il ait subi différentes transformations au fil des ans, il est toujours largement utilisé, à côté de celui dessiné par Paul Marteau, apparu en 1930 et qui reste inspiré du tarot de Nicolas Conver.
De nos jours, la gamme des tarots s’est étendue à des représentations plus originales sur des thématiques variées comme les anges, les sorcières, les animaux… Les tarots de Marseille « classiques », ont également vu apparaître des versions plus modernes où chaque imprimeur ou dessinateur apporte sa « patte » tout en gardant globalement l’essence des arcanes historiques. Ce sont ces tarots qui seront utilisés, dans la majorité des cas, pour une consultation de voyance.

Une consultation de tarot pour obtenir des réponses

Lors d’une consultation, certains voyants n’utilisent qu’un seul tarot de Marseille, d’autres préfèrent en utiliser plusieurs pour « vérifier » leur interprétation. Enfin, d’autres encore pratiquent en associant plusieurs méthodes comme la radiesthésie ou l’astrologie, pour ne citer que celles-ci.
Qu’il s’agisse d’une consultation en face à face ou de voyance en ligne, le but de celle-ci est d’obtenir des réponses. Les questions les plus courantes touchent, bien sûr, aux relations sentimentales, au travail ou à l’argent. Mais au-delà de cela, le tarot peut également être un outil d’aide à la prise de décision. En effet, lorsqu’on hésite entre deux possibilités, une consultation aide à clarifier la situation et permet d’étudier les différentes options qui s’offrent au consultant. Enfin, dans certains moments de doute ou de crise personnelle, une consultation de voyance permet de répondre à de grandes questions existentielles en relation avec la mission de vie ou la quête du bonheur, par exemple.