Au terme d une campagne foudroyante, dopé par une série de victoires écrasantes, l’armée d’Alexandre le Grand entre dans Persépolis en 330 avant Jésus Christ. Mais la fuite de Darius III, le roi des Perses, ne le laisse pas en paix. Il se lance à sa poursuite et parvient à le rattraper au terme d’une course effrénée de plusieurs jours. Le souverain est assassiné par le satrape de la Bactriane. Fin politique, Alexandre fait rendre les honneurs royaux à son rival défunt et se présente en justicier contre ses assassins. La victoire contre la Perse lui ouvre les portes de l’Orient.