Sans pitié. Seul face à l’Océan, le cardinal contemple son œuvre : aux commandes de l’armée de Louis XIII et de ses 20000 hommes, il assiège La Rochelle, dernier bastion protestant de France, depuis septembre 1627. L’ambitieux entend écraser cet Etat dans l’Etat qui menace l’unité du royaume depuis l’édit de Nantes.

« Ruiner le parti huguenot et rabaisser l’orgueil des Grands » pour rétablir un pouvoir royal fort et un Etat centralisé. Les Rochelais, qui ont résisté jusqu’à présent, sont à bout de force. Au loin, on aperçoit la flotte anglaise qui tente vainement de les secourir. Le dénouement est proche.